Archives mensuelles : janvier 2016

Il est partiii !!!

Yes! Enfin! Ce foutu kyste s’est fait la malle!

On va pouvoir commencer les choses sérieuses. Enfin presque, parce qu’avec tout ça, le gynéco veut remettre les choses à plat avant de se lancer, histoire de repartir sur de bonnes bases.

J’ai donc droit à 1 petit mois de Provames combiné à l’Utrogestan les 10 derniers jours. Ensuite, plus rien pendant 5 jours, durant lesquels je devrais avoir mes règles, et on repart avec du Provames jusqu’à l’écho prévue le 29 février. On devrait pouvoir commencer la stim (sous antibios) en mars! Ca y est, on avance! Doucement mais sûrement j’espère…

PS: Je tenais vraiment à vous remercier encore et encore pour votre soutien qui me fait le plus grand bien. Merci du fond du coeur! ❤ 

Publicités

Mot de passe

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article et puis, j’en ai ressenti le besoin. Besoin d’écrire ce qu’il s’est passé, non pas pour ne pas oublier (c’est impossible) mais plutôt pour évacuer. Si vous souhaitez le lire, vous pouvez me demander le mot de passe par mail à : pmaquandtunoustiens@gmail.com .

Merci à toutes pour votre soutien qui m’est très précieux. Vous êtes vraiment toutes de belles personnes. ❤

 

Rendez-vous inutile

Mon corps chercherait-il à faire comprendre à ma tête qu’il en a assez de tout ça?

L’écho endo-vaginale d’hier n’aura finalement pas servi à grand chose… enfin si, à montrer que finalement le kyste ne s’est pas fait la malle, il est toujours là et il a grandi en plus ce con! Donc, re-écho la semaine prochaine pour envisager la suite, car pour le moment, il y a un doute sur mon endomètre (qui annoncerait une possible ovulation! La grosse blague!).  En sachant que mon centre est fermé fin février, je sens qu’on est pas prêts de commencer le protocole…

En espérant que le rendez-vous de la semaine prochaine nous fera enfin avancer! Plus ça va et moins je suis confiante pour le coup.

Mystère!

Comme l’indique le titre, on reste dans l’incertitude.

Le bilan sanguin montre que je suis censée être en période d’ovulation (ce qui arrive que TRÈS rarement naturellement) hors j’ai mes règles depuis hier soir (un exploit!)! Enfin si c’est vraiment des règles! Parce que le gynéco m’a expliqué qu’il était possible que le kyste se soit finalement éliminé de lui-même ce qui aurait causé les saignements. Donc, on est pas plus avancé pour le moment…

J’ai le droit à une petite écho endo-vaginale le 15 pour savoir où on en est dans ce cycle et si on peut compter sur lui pour commencer la stim’.

Affaire à suivre donc!

Et ça continue!

Ce matin j’avais donc mon rendez-vous chez le gynéco afin de programmer la prochaine FIV. Enfin ça c’était sans compter la poisse qui me colle aux basques!

Ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça en fait. Et pour cause, il a reçu les résultats de la biopsie de l’endomètre (faite pendant l’hystéroscopie) qui ont révélé une infection… On ne peut pas savoir si c’est une cause ou une conséquence de la perte de notre bébé. A vrai dire, je ne sais même plus si j’ai vraiment envie de le savoir… Si c’est une cause alors ma culpabilité ne me quittera plus (Aurais-je dû aller chez le médecin quand j’ai eu cette petite crève? Ai-je mangé quelque chose qui ne fallait pas, bien que je faisais hyper attention?..) et si c’est une conséquence, ça n’avance pas à grand chose de le savoir… L’important étant que je m’en débarrasse! Je serais donc sous antibios pendant la prochaine tentative.

Enfin ça, c’était le discours du gynéco avant qu’on fasse l’écho endo-vaginale! Effectivement, pour couronner le tout, j’ai un (très) gros kyste côté droit. Je dois donc faire un bilan sanguin demain et si la chose est avérée alors je vais devoir me farcir 2 mois de pilule pour pouvoir l’évacuer « naturellement ». Autant vous dire que je suis ravie!

Bilan : kyste avéré = pilule pendant 2 mois ou c’est rien (où plutôt c’est pas un kyste donc on s’en fout) = on commence la stim’ vendredi.

J’ai pas beaucoup d’espoir en ayant vu cette grosse masse noire sur l’écran mais bon… On verra bien demain!

 

 

 

On commence bien l’année!

J’avais l’intention d’attendre demain pour vous souhaiter une belle année en même temps que de vous raconter mon rendez-vous chez le gynéco mais là, trop c’est trop, j’ai besoin de vider un peu mon sac.

Cette année, comme je l’ai dit dans mon précédent article, je n’ai pas du tout le coeur à la fête. Nous avions déjà fait l’effort de « fêter » Noël en famille pour faire plaisir à ma mère notamment, j’avais donc décidé de m’abstenir d’appeler ou d’envoyer des sms/mails pour souhaiter la bonne année à mes proches. J’imaginais qu’ils le comprendraient et qu’au fond, le principal étant pour moi d’être présente pour eux tout le long de l’année et pas uniquement le 1er janvier, ce n’était pas si important. Je me suis donc contentée de répondre à ceux qui m’avaient présenté leurs voeux. Et bien, figurez-vous que j’ai eu le droit à une belle réflexion de ma mère qui m’a plutôt glacée le coeur! Apparemment ça n’est absolument pas normal et acceptable que je ne lui ai pas souhaité une bonne année en première, ainsi qu’à mes grands-parents (ma grand-mère l’aurait appelée en pleurs pour lui demander ce que j’avais contre elle. Nan mais faut arrêter là!). Je lui ai donc dit que pour moi ce n’était pas facile, que je n’étais pas très bien en ce moment et que je n’avais pas du tout la tête à ça. Elle a osé me répondre que c’était une nouvelle année et que je devais donc passer à autre chose! Qu’il était tant que je pense un peu aux autres!! Comment vous dire… J’ai juste halluciné! PASSER A AUTRE CHOSE ?!? PENSER AUX AUTRES !?! Mais mon bébé est mort merde! S’il y a bien un moment où je peux penser à autre chose qu’aux autres, c’est bien en ce moment non? Surtout qu’en temps normal, je m’occupe tout le temps des autres, et d’elle particulièrement, que nos rôles ont bien souvent été inversés… Autant dire que j’ai les boules… bien les boules.

Je vous souhaite malgré tout une très belle et douce année 2016 et j’espère de tout coeur que le plus dur est derrière nous toutes…