Archives pour la catégorie deuil

Un film d’animation sur le deuil, le lâcher-prise et l’espoir

« Après la perte de son bébé avant terme, sa rencontre avec un oiseau dessiné va ouvrir à une jeune artiste inconsolable la voie de l’apaisement.

Ce film d’animation intitulé Farewell (Adieu) a été réalisé par les élèves de l’ESMA. Il est à la fois merveilleux et profondément bouleversant. Le deuil et la libération émotionnelle y sont décrits et symbolisés avec beaucoup d’humanité.

Dans ces moments douloureux, la spiritualité peut apporter une forme de réconfort. »

23 SA + 4 : écho morphologique

L’écho morpho c’était aujourd’hui! La plupart diront déjà, moi je dirais plutôt enfin! (Il me fait rire mon centre à envoyer des SMS pour rappeler les rendez-vous, je suis pas prête de les oublier, on les attend tellement!)

Bébé fait 674 grammes! Un bon petit pépère aux grands pieds! 😍 Il a pas été très coopératif pour faire le portrait 3D mais l’important c’est qu’il aille bien! Il bouge énormément, je le sentais déjà mais l’écho l’a bien confirmé, il tapait sans arrêt dans la sonde! Je pense qu’il a déjà son petit caractère et qu’il a pas aimé qu’on le dérange comme ça! 😉

De mon côté, j’ai ajouté le « régime Indice Glycémique bas » à mon palmarès. Après l’hématome, le décollement et le cerclage (sans parler du lourd passé), je crois que là on est bon, j’ai fait le tour! Je n’ai pas encore de diabète gestationnel établi mais je dois suivre le régime IG bas associé car d’après ma sage-femme, le sucre favorise les infections et cela provoque des contractions, ce qui est impérativement à éviter dans mon cas. À vrai dire, je pensais que ça sera plus difficile, cela m’oblige à trouver des alternatives au sucre et me fait découvrir d’autres produits et saveurs, ce qui n’est pas pour me déplaire. Je n’ai pas renoncé aux gourmandises et pâtisse donc maintenant IG bas, et me retrouve encore plus souvent qu’avant à cuisiner/pâtisser (le comble quand on est au régime!), pour le plus grand plaisir de mon mari! Il faut dire que je n’ai pas vraiment le choix si je veux me faire plaisir parce que les gâteaux industriels ou pâtisseries/vienoiseries pour le moment c’est fini! D’ailleurs, je trouve ça assez fou parce que les gens me soutiennent et me plaignent beaucoup plus pour ça que pendant notre parcours… Mais ne pas pouvoir manger tel ou tel truc pendant plusieurs mois c’est que dalle à côté de nos parcours et de l’incertitude d’avoir ou non un enfant à la fin! Ça me dépasse… 

Sinon côté moral c’est un peu compliqué ces derniers jours… Demain c’est les « 1 an » de mon Petit Ange. J’avoue qu’en ce moment, je pense énormément à lui et fais aussi beaucoup de cauchemars. Je suis consciente d’avoir la chance d’être enceinte et me dis que si je ne l’avais pas été, ma peine aurait été certainement plus grande. Mais cette ambivalence des sentiments est hyper dure à gérer. Je suis pleinement heureuse d’être enceinte mais une part de mon coeur ressent toujours ce vide… On ne remplace pas un enfant. Je souffre de cette absence et culpabilise en me disant que bébé n’a pas à subir ma peine. Je suis heureuse et triste en même temps. C’est pas simple dans ma tête… Cela dit, je pense et j’espère surtout que c’est passager et qu’un jour j’arriverais à faire la part des choses. J’ose croire que le meilleur est à venir! 🍀❤🍀

Bébé va bien et c’est bien le plus important. 

Step by step encore et toujours. 

Deuil périnatal, témoignage… 

Extrait de la page Facebook SOS Préma :

« Demain, 15 octobre, c’est la journée internationale de sensibilisation au deuil périnatal.
Encore aujourd’hui, la perte d’un nouveau-né reste un sujet tabou dans notre société, et laisse souvent les parents endeuillés dans une trop grande solitude.

Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres et parce que la prématurité est la 1ère cause de mortalité infantile dans le monde, nous vous invitons à découvrir ce texte bouleversant où une maman raconte sa 1ère et dernière rencontre avec son bébé mort-né.

Nous le dédions à tous les parents qui ont une étoile qui veille sur eux de là-haut : nous pensons à vous (aujourd’hui, demain, et le reste de l’année), vous n’êtes pas seuls, SOS Préma est là pour vous ❤ . »

On m’avait dit…

Plein de pensées à toutes les mamanges ❤

16 SA + 3 : cerclage programmé

Voilà, jeudi je vais avoir le droit à ma 10ème anesthésie générale, j’ai bien tenté la négociation rachi-anesthésie mais non. Bon en soit, ça ne me pose pas trop de problèmes, j’y suis habituée après tout et je sais que ce n’est pas du tout dangereux pour le bébé (le principal évidemment). J’espère quand même ne pas avoir un réveil trop difficile et pour ça il faudrait qu’elle ne soit pas trop dosée, en même temps j’ai espoir, ça reste une intervention rapide!

Par la suite, si je pouvais éviter les contractions aussi ça m’arrangerait et surtout surtout, je veux éviter à tout prix une éventuelle infection, ce qui me terrifie +++. Cela dit, je serai toujours aussi bien suivie après et ça, ça me rassure (un peu).

La semaine prochaine aura lieu la période la plus horrible de toute ma vie, celle où j’ai « perdu » mon fils… À ce moment-là je serai cerclée et j’espère de tout mon coeur que ça fera la différence. J’ai toujours aussi peur mais bon, c’est un peu inévitable. J’espère juste que cette fois-ci tout se passera bien, je ne supporterais pas de revivre ce cauchemar une seconde fois.

Et ma BS qui me met hors de moi, enceinte d’un petit garçon, elle est terriblement déçue (et l’affiche sur Facebook évidemment), « elle n’a plus qu’à s’y remettre l’année prochaine » parce qu’il paraît que « cette année c’est une année à garçon ». Donc les filles, si vous voulez une pépette, déconnez pas, attendez l’année prochaine! Non, non la connerie humaine n’a pas de limite…

Voilà pour les news, je reviendrais certainement ici vous raconter la suite, en espérant qu’elle soit bonne! 🍀😘

15 SA : tout va bien 

15 SA et pour l’instant tout va bien. J’aimerais bien arriver à enlever ce « pour l’instant », à enfin réussir à parler au futur et plus au conditionnel mais c’est encore bien difficile. 

La « période critique » arrive à grand pas et je ne cesse d’y penser. Début septembre risque d’être particulièrement riche en insomnies et on poursuivra avec le mois d’octobre et cette « date anniversaire » qui fait si mal au coeur. 

Je pense à lui tous les jours, il me manque tellement… J’essaie de ne pas être envahie par le chagrin parce que malgré tout le bonheur nous semble enfin accessible. Nous n’oublierons jamais notre Ange, il sera toujours notre aîné, la petite étoile qui veille sur nous et aujourd’hui, nous sommes très heureux de pouvoir lui donner un petit frère ❤.

Vous l’aurez compris, ce matin a eu lieu mon écho de contrôle. Bébé du haut de ses 130 gr a été plus que coopératif et nous a montré tout ce qu’il fallait pour qu’on ait aucun doute : c’est bel et bien un petit garçon! 😊 Il va très bien et pour l’instant mon col est bon. Le gynéco est très partagé du coup, le cerclage n’est pas sans risque, notamment sur le plan infectieux. Mais comme pour notre fils, les choses avaient mal tourné en 2 semaines il ne veut pas prendre le risque qu’il se passe un nouveau drame et qu’on puisse se dire qu’on a rien fait pour l’éviter… c’est pas simple. Il m’a donc fait un prélèvement pour éliminer toute éventualité d’infection et prendra la décision avec son staff. On saura donc mardi si cerclage ou non. En attendant on va essayer de ne pas trop se prendre la tête et profiter! 

Bonne fête aux mamanges!

Bien sûr je souhaite également une bonne fête aux mamans mais aujourd’hui j’ai une pensée particulièrement aux mamanges qui sont bien trop souvent oubliées.

Même si cette fête ne se fera pas dans la joie pour tout le monde, c’est également la nôtre.

Je pense très très fort à vous les filles ❤.